La Detox Emotionnelle (partie 3)

14, Sep 2021

La Detox Emotionnelle (partie 3)

 

En quoi les fleurs de Bach peuvent-elles nous aider en ces temps bousculés ? 

Les fleurs de Bach ont été découvertes dans les années 1920 par un Docteur anglais bactériologiste et homéopathe du nom d’Edward Bach. A travers l’accompagnement de ses patients, il avait perçu très tôt l’importance des émotions dans la genèse de la maladie mais aussi dans le processus de guérison. 

Pour Bach, une émotion devenait délétère dès qu’elle était persistante, répétée et intense. Il consacra donc la fin de sa carrière à trouver des remèdes pour le déséquilibre des états émotionnels. 

Pour cela il se rapprocha de la nature dans la campagne du Pays de Galles. Reconnu comme un grand scientifique lorsqu’il exerçait à Londres, il a fait appel à son côté intuitif lors de ses balades. Il a très vite découvert qu’il pouvait ressentir un état émotionnel précis au contact de certaines plantes, fleurs, arbres… Sa persévérance et sa rigueur lui permirent de confirmer à plusieurs reprises ces phénomènes. Il en a alors déduit que chaque plante pouvait entrer en résonnance avec l’être humain et plus particulièrement avec une fréquence vibratoire émise au cours d’un été émotionnel. Il découvrit alors 38 remèdes nommés les 38 fleurs de Bach qui sont utilisées encore aujourd’hui pour le ré-équilibrage émotionnel !

Pourquoi les Fleurs de Bach sont encore tout à fait d’actualité ? 

Il est évident que ce que nous vivons aujourd’hui n’a pas de possible comparaison avec les années de guerre et d’entre-guerre vécus par nos ancêtres et encore moins les épidémies d’avant-guerre. Les origines de nos déstabilisations émotionnelles, de nos perturbations mentales ne sont plus exactement les mêmes que dans les années 30. Nous n’avons plus peur pour les mêmes raisons et nous ne sommes plus en colère de la même façon. Pourtant, l’impact de la peur et de la colère si on conserve ces deux exemples reste inchangé sur notre équilibre. Comme le disait très bien de le Dr Bach « « Les causes réelles de la maladie telles que : la restriction, l’excès d’enthousiasme, l’indécision, la terreur, le doute, l’instabilité, l’impatience, la faiblesse, la peur, l’ignorance, l’indifférence, le chagrin. Ces sentiments si nous les laissons se refléter dans notre corps, causent ce que nous appelons la maladie. » 

Que l’on veuille le voir ou non, nous sommes tous conscients aujourd’hui à travers différentes expériences personnelles que l’émotion est un élément clé dans la maladie et la guérison. Par conséquent, un choc émotionnel ou un état de tension prolongé peut engendrer à plus ou moins long terme une affection.  Alors profitons du cadeau que nous a fait le Dr Bach en nous mettant à disposition des outils simples accessibles à tous pour nous accompagner dans la période tumultueuse que nous traversons tous !

Les 38 fleurs de Bach et le complexe d’urgence :

Le Dr Bach nous a laissé à disposition à travers ses écrits le résultat de tout son travail dont le fameux « Guéris-toi toi-même ». 

Il a conservé 38 « fleurs » et un complexe d’urgence qu’il a testé et validé à maintes reprises. Ces 39 outils sont accessibles à chacun d’entre nous à travers un flacon fabriqué encore aujourd’hui selon la méthode de fabrication recommandé par le Dr Bach. Il avait à cœur que ces remèdes puissent être mis à disposition pour tout le monde et que la simplicité de la technique permette à tout le monde d’en bénéficier. 

 Chacune des 38 Fleurs de Bach est liée à un état d’âme ou émotion différent. Elles ne traitent pas directement les maladies physiques, mais, tout en restaurant l’harmonie de l’esprit, permettent aux défenses naturelles du corps de travailler plus facilement. Ce qui signifie que la personne peut littéralement se soigner elle-même.

Dans cette méthode, la personne est considérée dans sa globalité.

N’hésitez pas à vous rapprocher des personnes formées au décodage du choix de la ou des fleurs pour vous guider dans la sélection du remède adapté à votre situation ou à vous former vous-même. En effet, derrière la peur par exemple, se cachent de nombreuses émotions et la pertinence du remède vient de la sélection appropriée de la fleur ou du mélange de fleurs. 

Acceptons le cadeau du Dr Bach pour traverser la tempête dans laquelle nous sommes depuis quelques mois ! Soyons à l’écoute de nos ressentis et prenons en soin… Notre santé physique et morale nous en remerciera ☺

 

Rédigé par Kareine VACHELARD

 

—Suivez- Nous—

Les autres actualités

Blog
Les hydrolats (eaux florales)
Les hydrolats (eaux florales)

Les hydrolats (eaux florales)

Grâce à leur douceur et leurs propriétés favorables à l’épiderme, les eaux florales constituent des lotions privilégiées et adaptées en fonction de chaque type de peau.

On peut les utiliser en soin du visage, comme en démaquillant, mais aussi en soin du corps ou pour la toilette du bébé.
Elles ont de très nombreuses propriétés qui dépendent de leurs compositions en acides gras. Par exemple les huiles riches en oméga 3 (acide alpha-linolénique) ont une action anti-inflammatoire comme l’huile de pépins d’argousier, l’huile de calophylle inophyle, l’huile de chanvre, et l’huile de nigelle. Ces huiles sont idéales pour lutter contre les inflammations cutanées.

Blog
Les huiles végétales Pause Nature Chatel-Guyon
Les huiles végétales

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont des alliées précieuses et utiles pour la peau et les cheveux. Elles sont faciles à utiliser et bien tolérées.

Elles ont de très nombreuses propriétés qui dépendent de leurs compositions en acides gras. Par exemple les huiles riches en oméga 3 (acide alpha-linolénique) ont une action anti-inflammatoire comme l’huile de pépins d’argousier, l’huile de calophylle inophyle, l’huile de chanvre, et l’huile de nigelle. Ces huiles sont idéales pour lutter contre les inflammations cutanées.

Blog
Le Ginseng
Le Ginseng

Le Ginseng

Le Ginseng est une plante médicinale qui a une grande renommée en Asie. Cultivé essentiellement en Corée, c’est également possible d’en avoir en France métropolitaine et dans les érablières du Québec.Le mot « ginseng » vient du chinois mandarin « rénshēn », « rén » désignant « l'homme », et « shēn » signifiant « racine ».