La Lavande

29, Jan 2021

La Lavande

 

La lavande officinale ou Lavadula officinalis, et un sous-arbrisseau très aromatique de la famille des Lamiacées.

On la trouve abondamment en France sur les coteaux calcaires des montagnes du midi, mais aussi dans le bassin méditerranéen de l’Espagne à la Croatie et ce jusqu’en Algérie.

La lavande, dont le nom dérivé du latin ‘Lavare’ signifiant ‘Laver, purifier’, était utilisée depuis l’Antiquité pour ses nombreuses propriétés médicinales. 

Les Romains, les Grecs et les Perses s’en servaient dans les chambres des malades, en la faisant brûler pour assainir l’air.

Sainte Hildegarde de Bingen disait de cette plante : « La lavande est chaude et sèche, et sa couleur est saine. Si on fait cuire de la lavande avec du vin – ou, si l’on a pas de vin, avec de l’eau et du miel – et qu’on en boit souvent, tiède, on apaise les douleurs du foie et du poumon, ainsi les vapeurs de la poitrine ; on obtient aussi une connaissance pure et un esprit pur » – Physica Le livre des Plantes.

Elle conseillait également à ceux qui avaient des poux : « de respirer de la lavande, et les poux mourront ».

Les fleurs de lavande, au parfum raffraîchissant bien connu de tous, renferment de nombreux composants : huile essentielle, tanins, flavonoïdes, phytostérols, des dérivés de l’acide rosmarinique et de courmarine ainsi que des triterpènes. Ce sont elles ou les sommités fleuries qui sont utilisées.

La lavande a de nombreuses vertus thérapeutiques, aussi bien en usage interne qu’externe.

En usage interne, elle agit sur le système respiratoire comme anti-inflammatoire, antimicrobien et fluidifiant bronchique ; sur le système digestif comme carminatif, antispasmodique, cholagogue et cholérétique ; et sur le système urinaire comme diurétique. Mais on l’utilise également très souvent comme anxiolytique et sédatif pour le système nerveux.

Elle est donc utile en cas d’anxiété, troubles du sommeil, agitation, migraine, céphalée, spasmes d’estomac, ballonnements, colites, sinusite, rhume, affections bronchiques….

On l’utilisera alors sous forme de tisane (à raison d’une cuillère à café dans une tasse d’eau chaude, trois fois par jour), en teinture mère, en hydrolat (1 cuillère à soupe par jour), ou en vin (comme le recommandait Hildegarde).

En usage externe, on l’utilise sous forme : de macération huileuse, de compresses (infusion ou hydrolat), de bains (sel de bain à base de fleurs de lavande), d’huile essentielle (Lavande fine ou lavandula angustifolia), en cas de troubles cutanés (piqûres d’insectes, brûlure, eczéma, psoriasis, acné, bleus, brûlures légère, mycoses… ). 

Elle est anti-inflammatoire, antiprurigineuse, antiseptique, antibactérienne ;  elle calme les spasmes musculaires et enfin est très utile contre les poux (shampoing, spray capillaire, lotion…).

Sur le plan énergétique, l’eau florale de lavande apporte douceur et paix à celui ou celle qui recherche l’apaisement, le calme et l’harmonie. On peut également diffuser de l’huile essentielle de lavande (grâce à un diffuseur ou tout simplement dans un bol d’eau chaude) dans une pièce pour désodoriser et apaiser l’environnement.

Sur le plan émotionnel, l’élixir de lavande est conseillé aux personnes sensibles et fragiles (qui ne vivent pas ce qu’elles sont), et dont le mode de vie est trop pressant. 

Elle apporte la paix intérieur et réduit les tensions situées au niveau du cou et des épaules. On la trouve seule ou en complexe (en association avec la camomille et la passiflore) notamment en cas d’insomnie ou troubles du sommeil.

Quelques recommandations :

Attention toutefois à ne pas l’utiliser à trop forte dose car elle peut provoquer un effet narcotique léger ou quelques rares allergies cutanées. Il ne faut pas non plus l’associer avec la prise d’anticoagulant à forte dose.

Nous rappelons que nos recommandations ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

 

Produits à base de lavande: huile essentielle lavande fine, huile essentielle lavande aspic, élixir de lavande, eau florale de lavande, infusion lavande

—Suivez- Nous—

Les autres actualités

Blog
Les hydrolats (eaux florales)
Les hydrolats (eaux florales)

Les hydrolats (eaux florales)

Grâce à leur douceur et leurs propriétés favorables à l’épiderme, les eaux florales constituent des lotions privilégiées et adaptées en fonction de chaque type de peau.

On peut les utiliser en soin du visage, comme en démaquillant, mais aussi en soin du corps ou pour la toilette du bébé.
Elles ont de très nombreuses propriétés qui dépendent de leurs compositions en acides gras. Par exemple les huiles riches en oméga 3 (acide alpha-linolénique) ont une action anti-inflammatoire comme l’huile de pépins d’argousier, l’huile de calophylle inophyle, l’huile de chanvre, et l’huile de nigelle. Ces huiles sont idéales pour lutter contre les inflammations cutanées.

Blog
Les huiles végétales Pause Nature Chatel-Guyon
Les huiles végétales

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont des alliées précieuses et utiles pour la peau et les cheveux. Elles sont faciles à utiliser et bien tolérées.

Elles ont de très nombreuses propriétés qui dépendent de leurs compositions en acides gras. Par exemple les huiles riches en oméga 3 (acide alpha-linolénique) ont une action anti-inflammatoire comme l’huile de pépins d’argousier, l’huile de calophylle inophyle, l’huile de chanvre, et l’huile de nigelle. Ces huiles sont idéales pour lutter contre les inflammations cutanées.

Blog
Le Ginseng
Le Ginseng

Le Ginseng

Le Ginseng est une plante médicinale qui a une grande renommée en Asie. Cultivé essentiellement en Corée, c’est également possible d’en avoir en France métropolitaine et dans les érablières du Québec.Le mot « ginseng » vient du chinois mandarin « rénshēn », « rén » désignant « l'homme », et « shēn » signifiant « racine ».